Avocats d’affaires

définition avocats d'affaires FinKey

Le monde des affaires est réglementé par des lois afin de sécuriser les opérations financières mais également pour éviter les escroqueries. Le droit des affaires est un domaine qui est très complexe. Par conséquent, maîtriser ce domaine est difficile et nécessite des formations spécifiques. Les avocats d’affaires sont les personnes les plus qualifiées pour représenter les intérêts d’un individu ou d’une personne morale quelconque.

Qui sont les avocats d’affaires ? 

Les compétences requises

Un avocat d’affaires est une personne qui a fait des études en droit comme un simple avocat  mais qui a suivi la spécialité droit commercial et le droit des sociétés. En plus de ses spécialités, il peut améliorer ses compétences dans le domaine du droit fiscal, le droit bancaire le droit de la propriété industrielle ou encore le droit des contrats. Au lieu de plaider devant la justice comme les avocats classiques, l’avocat d’affaire travaille plutôt dans un cabinet indépendant ou dans une grande entreprise. Son rôle est de donner des conseils juridiques sur les activités des entreprises.

Les missions d’un avocat d’affaires

Un avocat d’affaires peut exercer dans le contentieux ou en conseil. En effet, il est en mesure de plaider les intérêts de ses clients à la cour. Par ailleurs, s’il travaille en tant que conseiller, il peut apporter des conseils à ses clients dans la prise de décision et défendre ses intérêts contre les parties adverses. En somme, les missions d’un avocat d’affaires sont de prendre en considération les problématiques des clients afin d’élaborer des solutions adaptées à la situation, rédiger des contrats, déterminer les droits de ses clients et les défendre devant la cour, conseiller ses clients, réaliser les structures financières d’une société, superviser les affaires relatives à la justice.

Les avocats d’affaires spécialisés dans le domaine de la finance

Certains avocats d’affaires ont développé une grande expertise sur les opérations. Ils traitent notamment des opérations de fusion acquisition ou de levée de fonds pour les entreprises que l’on appelle plus globalement le corporate finance. En tant qu’expert juridique, ils maîtrisent également les montages financiers permettant l’intervention d’investisseurs comme les fonds d’investissement ou les business angels. Ils organisent notamment les relations juridiques entre les associés à travers des documents spécifiques comme les pactes d’associés.

Qui peut devenir avocats d’affaires ?

Pour devenir un avocat d’affaires, il faut être titulaire d’un master en droit. Ensuite, il est nécessaire de passer dans un centre régional de formation professionnelle d’avocats ou CRFPA. Un examen de sélection stricte est obligatoire pour pouvoir poursuivre ses études dans ces centres. En effet, le taux de réussite est de seulement 30% environ. Enfin, il faut réussir le concours pour l’obtention du certificat d’aptitude à la profession d’avocat CAPA ou examen du bureau. Ce concours peut être passé 3 fois. Les avocats d’affaires constituent seulement 20 % des avocats en France mais leur rémunération est particulièrement attractive. Par conséquent, cette spécialité attire de nombreux postulants. 

Comment faire appel à un avocat d’affaires ?

Pour obtenir un meilleur conseil et accompagnement, il est recommandé de choisir un avocat spécialisé dans le droit des affaires en fonction de ses spécialités. Les moyens pour contacter un avocat d’affaires sont nombreux. Faire des recherches sur internet est parmi les moyens les plus rapides et les plus efficaces pour en trouver un. Des listes de cabinets d’avocats sont proposées par les divers moteurs de recherche dès que vous lancez une recherche. Il est possible également de consulter le barreau pour trouver des avocats d’affaires compétents. 

Pourquoi faire appel à un avocat d’affaires ? 

Il est nécessaire de faire appel à un avocat pour s’informer et obtenir des conseils avisés sur les questions relatives au droit. Le client bénéficiera ainsi d’une orientation et d’un éclaircissement de la situation avant l’apparition d’éventuel litige. Il permettra d’anticiper des situations complexes entre actionnaires ou avec vos clients.

Rédiger les statuts d’une société, faire un bail commercial, faire une transaction de reprise d’entreprise, et de nombreuses autres opérations nécessitent des actes juridiques. Ainsi, toute personne physique ou morale qui ne possède pas les connaissances indispensables pour la réalisation de ces tâches aurait besoin de contacter un avocat d’affaires pour lui conseiller et l’aider dans ses activités. 

Dans la signature d’un contrat d’affaires, il est recommandé de  faire appel à un avocat d’affaires pour vérifier les clauses du contrat afin d’éviter des erreurs.

Un avocat d’affaires est également indispensable pour représenter les intérêts d’une société devant la cour en cas de litige.

Pour conclure, un avocat d’affaire est indispensable dans de nombreuses situations. Pour éviter une mauvaise situation dans une transaction ou dans la signature d’un contrat, il est conseillé de faire appel à un avocat d’affaires. En effet, pour identifier les pièges et les obligations inscrits dans un quelconque contrat, l’avocat d’affaires est véritablement la personne la mieux placée. 

Dans le cadre de vos opérations de levée de fonds ou de fusion acquisition, pensez à prendre conseil auprès de votre banque d’affaires ou votre leveur de fonds. FinKey peut également vous proposer des mises en relation qualifiées avec des avocats spécialisés en corporate finance.