BPI France

BPI France est une banque publique d’investissement qui finance les projets de création et développement d’entreprises françaises.

Présentation de BPI France

BPI France ou Banque Publique d’Investissement France est un organisme français créé le 1er janvier 2013 qui accompagne les projets de création, d’innovation et de développement d’entreprises. Orientée vers les PME et les entreprises innovatrices, elle contribue à la réalisation des politiques publiques de l’État. 

Elle est constituée de plusieurs groupes : Oseo, Caisse des Dépôts Entreprises et le Fonds Stratégique d’Investissement. BPI France n’exerce pas totalement les fonctions d’une banque comme son nom l’indique étant donné qu’elle ne possède pas de licence bancaire. 

Elle tire ses fonds des marchés financiers et son capital est détenu par l’État, par les sociétaires et par la Caisse des dépôts. Bpifrance propose de nombreuses offres de financements innovation pour soutenir les projets que ce soit pour la création et le développement de l’innovation, ou pour la conquête de nouveaux marchés en France et à l’international. 

Qui est concerné par BPI France ?

La cible de BPI France est surtout les jeunes entreprises et les startups françaises qui participent à l’innovation. Afin de garantir l’atteinte de ses objectifs, la banque soutient les entreprises via un accompagnement mais surtout grâce au financement. En effet, BPI dispose de 25 milliards de fonds propres. 

1 500 startups ont bénéficié de l’appui financier de BPI France. En 2018, on estime que 4 000 sociétés de toutes tailles ont bénéficié de l’aide BPI avec différentes modalités de financement. 

En 2018, la banque a investi un volume de 7,8 milliards d’euros d’emprunts dans l’économie nationale et 8,6 milliards d’euros en garanties de prêts privés ainsi que 4 milliards d’euros en investissement capitalistique  en direct ou par l’intermédiaire de fonds partenaires. Pour chaque phase cruciale de développement d’une entreprise, BPI dispose d’une offre différente en termes de modalités de financement. À titre d’exemple : 

Les prêts d’amorçage

  • Le Prêt d’amorçage : pour les entreprises de moins de 5 ans afin de faciliter l’accès au capital-risque pour les JEI (Jeunes Entreprises Innovantes). La durée du prêt est de 8 ans.
  • Le Prêt d’Amorçage Investissement : pour les entreprises qui souhaitent renforcer la structure financière de leur entreprise pour accompagner une levée de fonds. Prêt de 100 000 à 500 000 euros sur une durée de 8 ans. 

Les prêts pour le développement des entreprises de plus de 3 ans

  • Le Contrat de Développement Investissement : destiné au financement d’un programme d’investissement immobilier ou matériel et qui engagent des dépenses immatérielles. Prêt sans garantie ni caution personnelle de 40 000 à 600 000 euros d’une durée de 6 ans. 
  • Le Prêt Croissance : destiné aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent réaliser des projets d’investissement ou de croissance externe. Il a une durée de 7 ans avec un différé de 24 mois d’amortissement de capital. Un financement bancaire d’une valeur au moins égal au prêt doit l’accompagner.
  • Le Prêt d’Avenir : avec une durée entre 8 et 10 ans, il est destiné aux PME et ETI pour leur phase d’accélération et de croissance. Il doit également s’accompagner d’un financement bancaire d’au moins la même valeur.
  • Le Prêt Croissance International : pour le développement à l’international de PME et ETI via une implantation à l’étranger. Pour un prêt supérieur à 150 000 euros, un cofinancement bancaire est requis. L’entreprise dispose de 7 années pour rembourser son prêt.
  • Le Prêt Innovation : pour le lancement d’une innovation, les PME et les ETI sont les plus touchées par ce financement qui a une durée de 7 ans. Le cofinancement bancaire n’est pas requis pour ce type de prêt.
  • Le Prêt Eco-Energie : pour les TPE et PME qui désirent investir dans les énergies économiques et durables avec une durée de remboursement de 5 ans. BPI n’exige pas de cofinancement.
  • Le Prêt à long ou moyen terme : ce prêt qui a une durée de 2 à 15 ans est fait pour les investissements de développement, notamment pour des actifs matériels et des actifs immobiliers.

Afin de bien identifier les dispositifs adéquats à votre projet, faites-vous accompagner par des experts métiers. 

Les procédures à suivre pour obtenir un financement de BPI France

Les procédures à suivre pour obtenir un financement de BPI France

Pour espérer obtenir un financement, il faut réaliser une demande de subvention, d’aide ou de prêt à la fois réaliste, précise et répondant aux critères d’éligibilité. Ainsi, il est important de vérifier ces critères qui se basent souvent sur un ou plusieurs types d’entreprises, un secteur quelconque, etc.. Il faut également être en connaissance de la nature de l’aide à laquelle vous voulez demander. Il est donc important d’être accompagné durant cette phase. 

Ensuite, pour renforcer votre dossier, la présentation d’éléments chiffrés fiables est très importante. Ils concernent principalement les prévisions. Une fois de plus, faites-vous accompagner par des experts métiers afin de réaliser votre business plan et votre prévisionnel financier. 

Pourquoi choisir BPI France ?

Choisir BPI France est un choix avantageux pour de nombreuses entreprises Premièrement, le financement proposé ne demande pas de garanties personnelles venant de la part du dirigeant ou de garantie sur les actifs de la société. D’autre part, la durée de remboursement des prêts est acceptable : entre 5 à 7 ans et le remboursement du capital peut même être différé entre 24 et 36 mois selon les conditions de souscription. 

Par ailleurs, un cofinancement avec une banque classique est souvent une condition de financement pour BPI France. Ainsi, les demandes de financement auprès des banques ont plus de chance d’être acceptées grâce à l’appui de BPI France qui joue ainsi un rôle de levier dans la négociation et l’obtention du financement. 

En tant que société ou future société, de nombreuse solutions d’accompagnement existent , vous pourrez :