Pourquoi céder son entreprise ? FinKey vous explique les motifs qui poussent les dirigeants à prendre cette décision importante.

Céder une entreprise : six raisons qui motivent cette décision

Quelles sont les raisons qui peuvent inciter un entrepreneur à céder son affaire ? Découvrez à travers cette rubrique les six principales motivations d’un chef d’entreprise à procéder à la cession de son entreprise.

Céder une entreprise : une réflexion approfondie s’impose

Rares sont les entrepreneurs qui pensent dès la création de leur entreprise à la manière dont ils vont la céder. C’est pourtant un sujet auquel les dirigeants sont confrontés en cours de carrière. Ils doivent faire face à cette éventualité à tout moment. Et après une réflexion approfondie, lorsqu’ils envisagent de céder leur entreprise, la démarche de transmission doit être minutieusement préparée, plusieurs mois, voire plusieurs années à l’avance, afin de multiplier leurs chances de succès en fonction des objectifs qu’ils se sont fixés. Ce n’est un secret pour personne, l’exercice de cession entreprise est complexe à plusieurs égards.

Mais avant de se lancer dans cette démarche énergivore et chronophage, le cédant doit d’abord répondre à la question suivante : pourquoi est-ce que je veux céder mon entreprise ? Passons en revue les six principales motivations susceptibles d’influencer la décision d’un entrepreneur.

Pour prendre sa retraite

La fin de carrière est la cause la plus prévisible d’une cession entreprise. La préparation de l’événement peut donc être amorcée longtemps à l’avance. Il peut s’agir d’une transmission familiale ou à des tiers. À l’instar de tout autre projet, l’anticipation de cet événement majeur permet au cédant de profiter d’une retraite bien méritée. Peu importe le mode de transmission, l’importance accordée à la poursuite du fonctionnement normal de son entreprise dès son départ à la retraite n’est pas le seul élément à considérer. Le dirigeant doit également veiller à préparer la suite et à s’interroger sur son propre avenir et celui de sa famille. Pour un chef d’entreprise dont l’investissement professionnel est particulièrement intense, cet aspect d’un éventuel départ à la retraite est souvent négligé, sans compter la foule d’émotions qui peuvent surgir à la seule pensée de cette éventualité.

Pour permettre à son entreprise de progresser

Bien que le fait de céder une entreprise exige un certain doigté, la plupart des opérations de cession réussissent à merveille. En plus des possibilités d’expansion et de progrès dont les entreprises cédées peuvent profiter, cette transmission donne un coup de pouce à l’économie en général. Qui plus est, la cession PME permet souvent à cette dernière de bénéficier d’un nouvel élan, de franchir une étape de plus, ce que le cédant (et ses équipes) n’aurait pu lui permettre autrement, faute de moyens financiers, de compétences, de courage de passer à l’action…

Pour saisir une opportunité

Mais le plus souvent, la décision de céder une entreprise résulte tout simplement d’une proposition de rachat intéressante et difficile à refuser. Lorsqu’une occasion de vente alléchante se présente, bon nombre d’entrepreneurs profitent de l’opportunité de céder leur entreprise et ce, même si cette cession n’était pas planifiée au départ. Une société innovante et rentable par exemple peut attirer un acheteur prêt à proposer des conditions financières attractives dans le but d’acquérir un savoir-faire ou d’assurer sa croissance. Une telle opportunité de réaliser une plus-value financière est rarement rejetée du revers de la main par un dirigeant.

Pour se lancer dans de nouveaux projets

À l’instar des salariés qui n’ont plus aujourd’hui comme objectif de passer trente ans de leur vie au sein de la même entreprise, les dirigeants sont eux aussi aux prises avec le syndrome de mobilité. Ils sont de moins en moins nombreux à vouloir garder la barre pendant de longues années. Enrichis des enseignements qu’ils retirent à titre de chef d’entreprise, ils souhaitent passer à autre chose, tenter une nouvelle aventure, changer d’activité, racheter une autre affaire. Quel que soit le motif à la source de la cession PME – lassitude, changement dans la situation familiale, besoin de défis plus exaltants ou de s’offrir une nouvelle vie… – ils choisissent la plupart du temps de céder alors que leur entreprise est en plein essor. Ce faisant, tout comme pour un départ à la retraite, ils sont en position avantageuse pour négocier.

Pour des problèmes de santé

Le départ à la retraite, le développement d’une entreprise, une opportunité de rachat, la possibilité de se lancer dans de nouveaux projets font partie des motifs positifs pour céder une entreprise. Cependant, d’autres raisons, un peu moins réjouissantes, peuvent obliger un dirigeant à la cession de sa firme, comme des problèmes de santé physiques ou psychiques.

Pour des cas imprévus

Outre les problèmes de santé mentionnés précédemment, un dirigeant peut être contraint d’envisager une cession PME à cause d’un accident, du décès d’un proche, de problèmes familiaux, d’une mésentente sévère entre collaborateurs, d’une perte des parts du marché, d’une incapacité ou du refus des héritiers de reprendre l’affaire au pied levé… Ces raisons démontrent clairement qu’il est parfois difficile de prévoir une telle décision. Le maître-mot est donc anticipation. Il est primordial de dresser un plan de cession entreprise pour parer aux éventualités.

Se faire accompagner pour une cession PME réussie

Céder une entreprise est une opération qui ne doit pas se faire à la légère, une décision qui doit être mûrement réfléchie. Peu importe la motivation du projet de cession, la transmission de son entreprise doit être anticipée. Le cédant doit être prêt en permanence à diverses éventualités, à demeurer flexible et ouvert face à toute opportunité et imaginatif face à toute contrainte. Pour faire en sorte que votre réflexion porte ses fruits et compte tenu des enjeux humains et financiers, il est essentiel de vous faire accompagner par une société experte dans le domaine de la transmission d’entreprise, telle que FinKey.

Vous avez trouvé ce sujet et vous en savoir plus ? Nous vous conseillons la lecture de ces articles :

Partagez cet article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Recherchez un article