Nombreuses sont les méthodes pour estimer la valorisation de sa société. Finkey vous propose différentes astuces et approche pour en savoir plus sur le sujet.

Comment estimer la valorisation de ma société ?

Vous envisagez une cession de votre entreprise, un rachat d’entreprise ou une levée de fonds ? La valorisation de la société est une des étapes importantes du projet. En disposant d’une estimation de sa valeur, vous êtes mieux armé pour négocier son prix, que ce soit pour un achat, une vente ou pour trouver des financements.

La valorisation financière de votre société permet d’en déterminer la valeur actuelle en intégrant aussi bien les éléments comptables actualisés (actifs nets corrigés par exemple) que des paramètres du secteur d’activité de l’entreprise ou encore des critères subjectifs (Valorisation clientèle, image de marque…).

En fonction de l’objectif de la valorisation, par exemple achat / vente, prise de participation / levée de fonds, ou du type d’entreprise, start-up informatique ou entreprise industrielle fortement capitalistique, les approches de valorisation peuvent être différentes.

Différencier le prix et la valeur de sa société

La valorisation de votre société précède la détermination de son prix.

L’estimation d’une valeur d’une société fait intervenir des critères subjectifs. Autant l’évaluation des biens matériels de l’entreprise est relativement objective, autant l’estimation de ses possessions immatérielles (clientèle, image de marque, brevets, etc.) prête à interprétation et à discussions.

En fonction des personnes et des objectifs, il peut exister plusieurs valorisations d’une même entreprise. Par exemple, au début d’une opération de rachat d’entreprise, il est courant que l’acheteur et le vendeur de bonne foi n’aient pas les mêmes valorisations. Il suffit que les intervenants n’aient pas les mêmes perspectives ou appétences au risque pour l’entreprise pour que leurs estimations diffèrent.

En ce qui concerne le prix, il est déterminé par l’offre et la demande : quand les deux s’équilibrent, un prix est fixé. Pour reprendre l’exemple précédent, c’est quand l’acheteur ou le vendeur, ou les deux, font abstraction de leurs estimations initiales de la valeur de l’entreprise qu’un prix peut être trouvé.

Les approches permettant de calculer une valorisation société

Compte tenu des paramètres intervenant dans la valorisation société, il existe plusieurs approches.

L’approche patrimoniale

La méthode patrimoniale s’attache particulièrement à la valorisation des immobilisations du bilan. Dans le cas d’entreprises avec de forts capitaux immobilisés, l’actualisation des actifs et passifs du bilan permet une meilleure prise en compte de la valeur de l’entreprise.

Les valorisations comptables du bilan sont recalculées, si besoin, en tenant compte des prix du marché actuel. Par exemple, l’immobilier est réévalué ainsi que les autres immobilisations du bilan, les actifs financiers sont recalculés, le fonds de commerce est évalué ou encore dettes et provisions latentes sont réintégrées.

La partie immatérielle du fonds de commerce, le Goodwill, qui va regrouper image de marque, clientèle, réputation… et qui permet à l’entreprise de générer ses résultats, est intégré dans la valorisation société.

L’approche de rendement ou de rentabilité

À la différence de la précédente, centrée sur le passé, l’approche de rendement ou de rentabilité se concentre sur les bénéfices futurs de l’entreprise. La valorisation est basée sur la rentabilité que dégage la société.

Le résultat financier caractéristique de l’entreprise est projeté dans le futur et associé à une probabilité de réalisation. Ces résultats prévisionnels sur plusieurs années (généralement entre cinq et sept) sont ramenés à une valeur actuelle grâce à un taux d’actualisation qui tient compte du risque associé à la prévision.

L’approche comparative

L’approche comparative valorise une entreprise en regard d’un échantillon de sociétés comparables, c’est-à-dire présentant des caractéristiques géographiques, d’exploitations et sectorielles similaires. En connaissant les prix de cession d’entreprises semblables, il est possible de déterminer une valorisation en ajustant les paramètres importants de l’activité de votre entreprise. Cette approche de valorisation se prête bien à l’estimation des fonds de commerce qui disposent d’une cote officielle.

Cette approche de valorisation se prête bien à l’estimation des fonds de commerce qui disposent d’une cote officielle.

Qui peut m’aider pour calculer la valorisation de ma société ?

La valorisation d’une société est un exercice complexe nécessitant expérience et expertise. En ne la surévaluant pas, vous conservez une majorité des acheteurs ou investisseurs. En ne la sous-évaluant pas, vous optimisez votre levée de fonds ou votre prix de vente. En faisant appel à un professionnel vous vous assurez compétences et neutralité dans la valorisation de votre société. Il est à savoir que la valorisation d’une entreprise peut faire partie d’un audit financier.

Les cabinets d’expert-comptable

Les experts-comptables font logiquement partie des professionnels aptes à faire la valorisation d’une société Partenaires indispensables des sociétés durant leur fonctionnement quotidien, ils sont des conseils naturels pour accompagner un chef d’entreprise (ou futur chef d’entreprise) lors d’opérations de cession ou d’achat. Compte tenu de leurs fonctions, ils disposent de la compétence et de la neutralité nécessaire pour estimer la valeur d’une entreprise.

Les banques d’affaires

Les banques d’affaires sont des sociétés de conseils financiers et stratégiques à destination des entreprises dans le domaine de la gestion financière. Leur rôle est de servir d’intermédiaire pour des opérations financières impliquant des entreprises : augmentation de capital, introduction en bourse, fusions-acquisitions… Compte tenu de leur cœur de métier, les banques d’affaires sont des partenaires tout à fait pertinents pour calculer la valorisation société.

Les cabinets M&A

Le cabinet de conseil en fusions-acquisitions, M&A ou Merger & Acquisition en anglais, est spécifiquement dédié à l’accompagnement des chefs d’entreprise dans leurs opérations de rachat ou de cession de sociétés. En fonction de la taille du cabinet, il sert d’intermédiaire et de conseil à toutes ou une partie des étapes des transactions, et, en particulier, lors de la valorisation de la société. Ils disposent en général de l’expérience et de l’expertise nécessaire à l’établissement d’une valorisation pertinente d’une entreprise

Finkey

Finkey vient récemment de lancer un nouvel outil en ligne qui vous permet d’estimer la valorisation de votre entreprise gratuitement et en quelques secondes. C’est grâce à la méthode de valorisation des multiples que nous sommes en mesure de vous proposer une estimation de votre valorisation. Enfin, nous pouvons également vous proposer une étude approfondie pour obtenir une valorisation plus précise.

Partagez cet article sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Recherchez un article