Encours de créances clients, stock moyen, dettes fournisseurs … Autant de termes liés à la vie d’une entreprise, en relation directe avec à la notion de BFR (Besoin en Fonds de Roulement).

Le BFR (ou Besoin en Fonds de Roulement) illustre les besoins de trésorerie à court terme d’une entreprise. Il peut être financé par un délai de règlement avantageux de la part des fournisseurs ou par de la trésorerie. La question du financement est donc centrale dans la maîtrise du BFR.

Si vous rencontrez des difficultés sur le plan du financement de votre BFR, pas de panique ! sachez que toutes les entreprises (TPE, PME, ETI, Grandes Entreprises) rencontrent des aléas de trésorerie. Pourtant, il s’agit d’un carburant essentiel au bon fonctionnement de votre activité et de vos projets. Ici Finkey vous explique quand et comment calculer son Besoin en Fonds de Roulement et vous donne les clés pour savoir financer un Besoin en Fonds de Roulement positif.

Faire appel à un Directeur Administratif et Financier à temps partagé (DAF Part Time), peut être également une excellente solution pour anticiper et structurer le financement du BFR.

Pour rappel, si votre BFR est positif, faites appel à un expert en financement pour trouver des solutions et vous redonner de l’oxygène !

Qu’est-ce que le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) ?

Le BFR est un tableau récapitulatif des dépenses et des recettes de l’entreprise pour déterminer si celle-ci a besoin de fonds pour satisfaire ses dépenses à l’instant T. Il permet de répertorier les dépenses récentes, le paiement des factures à venir et les rentrées de cash à court ou moyen terme. Complémentaire à la trésorerie, le besoin en fonds de roulement, peut constituer une source de financement pour la gestion quotidienne notamment quand celui-ci est négatif.

Le BFR peut se calculer en permanence avec des outils de gestion ou se mettre à jour toutes les semaines, tous les mois, tous les trimestres ou tous les ans. La fréquence d’écriture dépendra de la structure et de ses flux financiers.

Un DAF à temps partagé pourra mettre en place un suivi du BFR grâce à des outils de reporting adaptés.

Comment se calcule le Besoin en Fonds de Roulement  ?

Le BFR est un calcul entre l’actif circulant et le passif circulant. Il rassemble les créances clients (factures en attente de règlement), le montant des stocks et les dettes fournisseurs. Le BFR se calcule simplement :

BFR = l’encours des créances clients + le stock moyen — l’encours des dettes fournisseurs

Si le résultat est positif, l’entreprise devra trouver une solution pour alimenter son FR (ou Fonds de Roulement) et donc financer son BFR.

Si le résultat est négatif, l’entreprise va générer un excédent de trésorerie, elle possède donc une Ressource en Fonds de Roulement. Concrètement, vous recevez les paiements clients avant de payer vos fournisseurs. Par exemple, dans la restauration, le retail (commerce de détails) ou la grande distribution, la Ressource est courante puisque les clients paient immédiatement, tandis que les versements fournisseurs respectent un délai de 30 à 60 jours.

Quelle interprétation des résultats ?

Comprendre un BFR positif

Si le résultat du calcul du BFR est positif, cela signifie que l’entreprise doit trouver un moyen de financer ses dépenses. Elle peut financer son besoin en fonds de roulement grâce à sa rentabilité ou à des outils de financement comme les crédits de campagne ou encore le découvert.

Comprendre un BFR nul

Si le calcul du BFR est égal à zéro, l’activité de l’entreprise ne génère pas de besoins financiers à travers son cycle d’exploitation. Toutefois, elle ne génère pas non plus d’excédent financier.

Comprendre un BFR négatif

Le total est inférieur à zéro ? Cela signifie que les créances sur les clients et stocks sont moins importants que les dettes fournisseurs. Cet excédent de ressources va alimenter la trésorerie nette de l’entreprise.

Comment financer son Besoin en Fonds de Roulement positif ?

L’entreprise endettée possède plusieurs solutions pour se remettre à l’équilibre :

Le Fonds de Roulement : majoritairement constitué d’apports en capital et d’emprunts bancaires, le Fonds de Roulement peut alimenter le financement du BFR. Ce Fonds de roulement (FDR) ne doit servir que partiellement au financement du BFR puisqu’il est présent dans un objectif à long terme et non pour financer une dette à court terme.

Le découvert bancaire : lorsque le besoin est assez faible, il peut financer facilement à des évolutions de BFR à court terme.

Les apports en comptes courants : à l’aide des fonds issus des associés, l’entreprise peut combler son Besoin en Fonds de Roulement. Cet apport court terme peut être remboursable à tout moment et peut parfois exiger une rémunération à taux déterminé par les associés.

Que faut-il faire pour éviter un Besoin en Fonds de Roulement positif ?

Sachant que le BFR fonctionne via 3 paramètres, l’entreprise doit pouvoir jouer sur ces trois éléments pour maîtriser son besoin de trésorerie.

Les dettes fournisseurs ou crédit fournisseur

Précédemment évoquée, la solution la plus évidente consiste à augmenter le délai de paiement de ses fournisseurs après négociation. Si vous retardez le paiement de vos dettes vous générez structurellement de la trésorerie. Un décalage de seulement 10 ou 20 jours peut permettre dans certaines situations de financer des pics de BFR.

Les créances clients

Dans la même logique, l’entreprise peut abaisser au maximum son délai de paiement client. L’objectif étant d’arriver au plus proche de zéro. Elle peut par exemple encourager le paiement comptant ou l’escompte.

La gestion des stocks

L’idée ici étant d’arriver à une gestion des stocks la moins gourmande en ressources. Pour cela, l’entreprise peut tendre vers un modèle en flux tendus. Attention cependant à l’exigence et la réactivité que demande cette solution.

Quand faut-il calculer son Besoin en Fonds de Roulement ?

Le BFR intervient dans deux phases de l’entreprise : lors d’une création ou d’une reprise et dans la gestion quotidienne.

Toute l’année, le BFR doit être recalculé et comparé à la période précédente pour connaître l’état de l’entreprise et de ses finances. Ce travail peut-être réalisé avec les experts du réseau FinKey, grâce à la mise en place de tableau de bord et la structuration d’indicateurs financiers.

A la lecture de cet article, vous aurez donc saisi toute l’importance pour le créateur, le repreneur et le dirigeant de bien calculer le BFR puisqu’il représente une donnée clef. C’est un outil de gestion puissant qui doit être piloté et optimisé. Une mauvaise estimation aboutit souvent à une disparition de l’entreprise.

Soyez convaincu que des solutions adaptées existent à chaque étape de la vie d’une entreprise.

Faites appel à un expert en financement pour financer votre BFR.

Préparez la vente de votre entreprise
Découvrez notre livre blanc
pour organiser la vente de votre PME
Finkey Livre blanc Cover Vendre sa PME