Le plan de trésorerie prévisionnel

Le plan de trésorerie prévisionnel : Comment le concevoir ? Le réseau d’experts FinKey est prêt à vous accompagner dans votre gestion.

Comment mieux gérer la trésorerie de votre entreprise ? Parmi les outils pour gérer les recettes et dépenses, il est difficile de se passer du plan de trésorerie prévisionnel. En effet, il permet de connaître le besoin en fonds de roulement (BFR), d’anticiper les sorties d’argent et les les potentiels problèmes de trésorerie.

Si vous comptez acquérir de nouveaux locaux pour votre entreprise, agrandir votre parc matériel ou encore lever des fonds, vous devez au préalable assurer du bon le suivi de la  trésorerie. Ensuite, vous pourrez penser à établir votre plan de financement pour vos futurs projets.

Le solde de trésorerie ne reflète pas toute votre situation financière et le plan de trésorerie n’est lui-même qu’une facette de la gestion globale de la trésorerie d’entreprise. C’est un travail fastidieux qui peut prendre de l’énergie.

Pour une meilleure gestion de votre trésorerie, nous avons réuni un réseau d’experts prêts à vous accompagner.


Qu’est ce que le Plan de trésorerie prévisionnel ?

Le plan de trésorerie prévisionnel est un document financier présenté sous forme de tableau de trésorerie qui liste toutes les entrées et sorties de trésorerie prévues par une entreprise. Il permet d’estimer les encaissements et les décaissements sur 12 mois (généralement) et de présenter l’intégralité des flux de trésorerie qu’une entreprise va opérer au cours de son activité. Le plan de trésorerie prévisionnel, pour être fiable, doit être renseigné au jour le jour ou mois par mois par l’entreprise pour fournir la représentation la plus fidèle possible de sa trésorerie. Pour ce faire, il est important de reporter toute entrée ou sortie de fonds engagée au mois où elle est prévue. En somme, vous obtenez une vision claire de vos échéances et pouvez ajuster votre budget prévisionnel de trésorerie en conséquence. Concrètement, lorsque vous réalisez vos prévisions, vous connaîtrez donc vos potentiels besoins ou excédents de trésorerie.

Les enjeux du Plan de trésorerie prévisionnel

Le plan de trésorerie prévisionnel présente de nombreux avantages :

  • Avoir une vision claire de vos dépenses, pour déterminer quel poste de dépense réduire ou supprimer afin de réaliser des économies et vous libérer du cash flow ;
  • S’assurer que l’entreprise sera en mesure de faire face à un décaissement programmé à une date donnée et tout autres besoins de trésorerie ;
  • Évaluer à travers le solde de trésorerie la capacité de l’entreprise à financer son développement, ses investissements ainsi que tout imprévu éventuel
  • Permettre de planifier le volume de ventes que vous comptez réaliser sur les prochains mois et mettre en place les actions associées ;
  • Comprendre et anticiper les périodes creuses de la trésorerie de votre entreprise pour éviter les agios, voire les défauts de paiement.
  • Anticiper de possibles décalages ou sortie de liquidités inopinées

Tous ces avantages du plan prévisionnel sont essentiels pour une expansion calculée et réussie de l’entreprise

Le tableau de vos flux de trésorerie est un document important pour les investisseurs et partenaires car il illustre votre solidité financière et votre capacité à régler vos fournisseurs, vos salariés, ou encore s’assurer de vos remboursements d’emprunt. Sur cette base, vous pouvez ensuite construire vos plans de financement et vos business plans.

La conception d’un plan de trésorerie prévisionnel réussi 

La bonne tenue d’un plan de trésorerie prévisionnel fait partie des bonnes pratiques d’une gestion financière saine d’une entreprise. Face aux nombreux éléments à prendre en compte, ne restez pas seul pour gérer ces paramètres.

Pour une meilleure gestion de votre trésorerie, nous avons réuni un réseau d’experts prêts à vous accompagner.

Identification des encaissements 

Il est très important pour concevoir un plan de trésorerie prévisionnel réussi de s’appuyer sur les résultats des exercices précédents afin de limiter le doute en termes de probabilité de réalisation des recettes escomptées. Attention aux délais de paiement de vos clients. Une commande passée à une période T n’est pas synonyme de paiement à la même date. Les encaissements sont les recettes dont l’entrepreneur prévoit la perception dans le cadre de son activité :

  • Chiffre d’affaires TTC ;
  • Les subventions et aide à percevoir ;
  • Les remboursements de crédit de TVA ;
  • Les emprunts bancaires et autres financements.

De manière pratique, voici les étapes de conception d’un plan de trésorerie prévisionnel réussi :

Déterminer les décaissements

Il s’agit des dépenses subies par l’entrepreneur pour faire fonctionner son activité, à savoir :

  • Fournisseurs : achat de marchandises, matières premières ;
  • Rémunérations : salaires et charges sociales ;
  • Les impôts et taxes ;
  • Charges financières (intérêts d’un emprunt, etc.) ;
  • Prestataires (avocat, sous-traitance, auditeur, etc.) ;
  • Divers : (loyer, téléphone, eau, électricité, déplacement, etc.).

Procéder aux imputations et calculs du solde

Il est important de bien imputer les recettes au moment de leur encaissement et les dépenses au moment de leur décaissement. La clarté et la précision dans les écritures sont de rigueur.

Il convient ensuite de calculer le solde mensuel. Pour cela, il suffit de faire la différence entre les encaissements et les décaissements du mois (le solde en début de mois est pris en compte dans le calcul).

Vous avez maintenant toutes les informations pour réussir votre plan de trésorerie prévisionnel.

N’oubliez pas, même si le solde de trésorerie ne reflète pas toute votre situation financière, il reste néanmoins un indicateur de gestion à considérer pour apprécier votre capacité à vous projeter sur de nouveaux investissements pour votre entreprise.

Et si vous en ressentez le besoin, notre équipe d’experts dédiés Finkey est là pour vous accompagner.