Le pitch deck est un support de présentation nécessaire pour lancer votre projet.

Tout savoir sur le pitch deck

Qu’est-ce qu’un pitch deck ?

Pitch deck, Ce terme vous évoque t-il quelque chose ? Il se traduit d’un point de vu littéral par « pont de lancement ». Ce document est utilisé par les startups qui souhaitent lever des fonds auprès d’investisseurs en capital (fonds d’amorçage, venture capital, business angels…).

Il prend la forme d’une présentation contenant entre 10 et 20 pages appelées également « slides ». Ce support permet aux investisseurs de comprendre l’ensemble du projet de développement de la start-up. Soyons clair, c’est un dossier qui doit séduire les investisseurs et mettre avant un argumentaire.

Mais alors comment construire ce document et avec quels outils ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Comment construire sa présentation sous un format pitch deck ?

Tout d’abord, il faut comprendre que le document peut prendre différents formats pour séduire des fonds d’investissement ou des business angels. Vous retrouverez de très nombreux templates de pitch deck en faisant quelques recherches sur google avec le mot-clé « exemples pitch deck ».

Dans les faits, vous devez suivre une trame générale commune à de nombreuses présentations de start-ups. Le contenu doit cependant rester simple et percutant. On considère qu’il faut exprimer une idée avec 2 à 3 arguments sur chacune des slides.

Le pitch deck doit reprendre au minimum les éléments suivants : problématique du marché, la solution apportée, l’étude du marché, le modèle économique, la stratégie commerciale pour atteindre le client, le business plan et son prévisionnel financier et votre vision à long terme.

Il est important de construire plusieurs versions du pitch deck pour répondre aux différents formats de présentation de votre start-up.

A savoir : il est aussi fortement recommandé de réaliser un executive summary pour présenter de manière synthétique votre projet.

Si vous réalisez une présentation orale devant des fonds d’amorçage ou de capital risque sur un format court de 3 à 10 min, vous avez besoin de slides illustrés avec très peu de contenu rédigé.

Au contraire, si le format de présentation est une rencontre dans une salle de réunion sur un format 1 h ou plus (« one to one » ou « demo day »), vous devrez utiliser un pitch deck avec de nombreuses slides. En effet, vous allez approfondir les discussions, votre support de présentation doit être une aide pour convaincre l’investisseur autour de la table.

Enfin, votre pitch deck doit également avoir une version « à lire », c’est-à-dire un document qui reprend votre discours, mais à l’écrit. Il semble évident que des slides avec de simples visuels sont incompréhensibles sans un minimum d’explication et d’interprétation.

Pour conclure, préparez correctement vos documents de présentation, mais surtout le discours que vous allez tenir. La levée de fonds un processus long et chronophage dont il ne faut surtout pas sous-estimer la durée.

Pour optimiser ce cheminement, faites-vous accompagner par des experts en levée de fonds : leveur de fonds, cabinet M&A, banque d’affaires. FinKey peut vous mettre en relation gratuitement avec les meilleurs conseillers selon votre profil de start-up

Ce sujet vous a plu ? Dans ce cas, nous pouvons vous conseiller la lecture de ces articles :

Partagez cet article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Recherchez un article