Pourquoi et comment faire une valorisation de sa PME ?

  • La réussite d’une entreprise, quelle que soit sa taille, est généralement le fruit d’une implication personnelle de grande envergure. Valoriser une PME permet aux actionnaires et dirigeants de s’intéresser de près, et de manière objective, à la santé et au rendement financier d’une société. Concrètement, la valorisation d’une PME s’organise selon différentes méthodes, et prend donc en compte divers arguments, qui sont ensuite compilés et analysés pour en extraire une estimation financière globale.

À ne pas confondre avec le prix de l’entreprise, la valorisation est une estimation de ce que celle-ci peut apporter financièrement à ses actionnaires en cas de transmission. Elle permet, dans différents scénarios, d’apporter un soutien dans le cadre d’une vente, d’une cession partielle ou d’un rachat d’entreprise. Elle rassure également d’éventuels investisseurs sur la viabilité d’un projet et sert de base de négociation pour une transaction financière. Nous allons voir comment procéder à la valorisation de votre PME, et les bénéfices à en retirer.

Quelles sont les différentes méthodes de valorisation ?

Tout d’abord, il faut savoir que la valorisation ne s’effectue pas toujours de la même manière. Cela dépendra notamment du professionnel auquel vous ferez appel, mais également de votre domaine d’activité et de l’organisation de votre société elle-même. Il existe principalement trois méthodes conventionnelles qui permettent de valoriser une entreprise.

La méthode patrimoniale de valorisation

Cette solution consiste à effectuer une estimation de la valeur de l’entreprise en se basant sur des éléments comptables. C’est une analyse avancée des éléments du passif et de l’actif. Le dernier bilan comptable servira de base pour l’évaluation financière de la société. La méthode vise à réévaluer les actifs de la PME à la valeur actuelle de marché et déduire les dettes également réévaluées. Cette approche s’appelle aussi l’actif net réévalué (ANR)

La méthode des multiples ou des comparables

La méthode des multiples s’intéresse très concrètement aux résultats affichés dans le dernier bilan de l’entreprise, ou encore à la moyenne de plusieurs exercices comptables. Selon l’objectif et le secteur d’activité, il s’agit alors de calculer une estimation de la valorisation sur le bénéfice net exclusivement, ou sur les résultats d’exploitation et financiers de l’entreprise. L’idée est d’appliquer à ces chiffres un coefficient multiplicateur en fonction des moyennes sectorielles pour en estimer le potentiel.

Les méthodes par les flux de trésorerie ou méthode DCF

La valorisation par les flux de trésorerie est une approche qui se base sur le prévisionnel financier de l’entreprise. Appelée également méthode des DCF (Discounted Cash Flow), cette estimation financière est particulièrement technique.  Elle consiste à valoriser la PME sur la base de ses projections financières (rentabilité prévisionnelle, investissements à venir…). Cette valorisation d’entreprise prend en compte le flux de trésorerie dégagée par l’entreprise chaque année sur lequel est appliqué un principe d’actualisation financière. Cette méthode est particulièrement utilisée sur les marchés boursier.

Vous ne savez pas calculer la valorisation de votre PME ? Faites appel à un expert du domaine!

La valorisation d’entreprise, notamment pour une PME qui n’a pas toujours à disposition les partenaires nécessaires, doit être faite par un professionnel dont c’est le métier. C’est ainsi que vous obtiendrez une estimation la plus objective et la plus concrète possible. Plusieurs intervenants financiers peuvent être mobilisés.

Faire valoriser son entreprise par un cabinet d’expert-comptable

Il s’agit souvent du premier réflexe pour les dirigeants et actionnaires d’entreprise. Il s’agit toutefois de s’adresser à un cabinet d’expert-comptable suffisamment au fait de la valorisation d’entreprise. Si votre partenaire habituel n’est pas un expert de la valorisation d’entreprise, n’hésitez pas à lui demander de vous orienter vers un confrère qui serait plus à même de vous accompagner dans cette démarche.

Contacter une banque d’affaires pour les PME

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les banques d’affaires ne sont pas des banques commerciales qui gèrent l’argent des entreprises. Ce sont avant tout des conseils d’entreprise experte du domaine de la transaction financière comme les fusions-acquisitions. C’est ce qui leur confère la possibilité de vous aiguiller au mieux lors d’une valorisation d’entreprise, quelle qu’en soit la taille. Cependant, chaque banque d’affaires a sa spécialité sectorielle et surtout s’adresse à une certaine taille d’entreprise.

Faire appel à un cabinet M&A pour estimer sa valorisation

M&A est l’abréviation de « Mergers & Acquisitions » en anglais, traduit en français par « Fusions-Acquisitions ». Ces cabinets d’experts sont spécialisés dans la vente et le rachat d’entreprises, et procèdent ainsi régulièrement à la valorisation d’entreprises, notamment dans le cadre de cessions. Ils accompagnent les PME, ETI ou grand groupe dans leur stratégie de croissance externe.

3 bonnes raisons de connaître la valorisation de votre PME

La valorisation d’une entreprise est une procédure qui nécessite du temps, et souvent de l’argent, lorsqu’elle est effectuée par un cabinet externe. Cette démarche intervient généralement dans certains contextes particuliers.

Le rachat d’entreprise

Il s’agit du scénario le plus courant. En effet, dans le cadre d’un rachat d’entreprise, la valorisation d’une entreprise est un procédé objectif. Il permet au futur acquéreur de s’informer sur la viabilité de l’entreprise et son rendement. La valorisation permet également de définir une base de négociation pour le prix de la transaction de reprise.

La transmission d’entreprise

Dans le même contexte que le rachat, il est souvent demandé de procéder à une valorisation d’entreprise dans le cadre d’une cession ou d’une transmission. C’est une évaluation financière qui permet de s’assurer de la bonne santé de l’établissement et assure une base de négociation pour le prix de la transaction.

L’ouverture du capital à des investisseurs

Il ne s’agit plus là de se séparer de son entreprise, mais de la faire évoluer vers un niveau supérieur.  En proposant à des investisseurs de s’impliquer dans le capital, l’ouverture de capital permet de “doper” la croissance d’une entreprise. Dans ce cadre, la valorisation est un élément primordial, qui permettra de convaincre vos futurs actionnaires de prendre part à votre société. Elle donnera également la future répartition capitalistique selon les montants apportés par les fonds d’investissement.

Pour connaître d’autres avantages de valoriser votre entreprise, nous vous pouvons vous conseiller la lecture de cet article : 

La valorisation d’une PME, une étape souvent incontournable

En bref, la valorisation est un procédé géré par des professionnels de la finance d’entreprise (corporate finance). Son objectif est d’analyser les différentes données financières, en bénéfices comme en dépenses, pour en extraire la valeur de l’entreprise.

Quelle que soit la méthode utilisée, elle permet d’apporter des éléments concrets et estimatifs la valeur de la société, dans le cadre d’une cession, ou pour convaincre des investisseurs de s’impliquer dans le capital. Par conséquent, elle peut concerner aussi bien les grands groupes cotés en bourse que les PME !

 

Si ce sujet vous a intéressé, nous pouvons vous conseiller la lecture de ces articles : 

Calculer ma valorisation

Gratuitement et en 1 minute

Partagez cet article sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Recherchez un article